Une banque de l'UE demande 18 milliards d'euros et plus de contributions pour aider à la reprise en cas de pandémie et aux plans climatiques – POLITICO

Une banque de l'UE demande 18 milliards d'euros et plus de contributions pour aider à la reprise en cas de pandémie et aux plans climatiques – POLITICO

10 juillet 2020 0 Par Village FSE

Le président de la BEI, Werner Hoyer, s’est exprimé lors du Conseil Ecofin de vendredi | Kenzo Tribouillard / AFP via Getty Images

La Banque européenne d'investissement a besoin de 175 milliards d'euros de capital versé et appelable pour répondre à ses ambitions, a déclaré le président aux ministres des Finances.

Par

Actualisé

La Banque européenne d’investissement a demandé aux gouvernements de l’UE de mobiliser près de 18 milliards d’euros et d’engager 157 milliards d’euros supplémentaires pour le prêteur afin de soutenir la reprise économique du bloc et les ambitions climatiques.

Le président de la BEI, Werner Hoyer, a déclaré aux ministres des finances de l'UE lors du Conseil Ecofin de vendredi qu'il aurait besoin de 17,7 milliards d'euros d'argent frais payés, selon les responsables du Trésor lors de la vidéoconférence. Le reste serait du capital appelable, utilisé uniquement si nécessaire pour couvrir les pertes.

Hoyer a déclaré à POLITICO fin juin que sa banque aurait besoin de plus d'argent et de personnel pour gérer les projets que la Commission européenne envisage dans le cadre d'un plan de relance de 750 milliards d'euros.

À l'époque, l'Allemand était timide sur l'argent nécessaire à ses actionnaires – les pays de l'UE. Il a seulement dit que ce serait au moins 10 milliards d'euros d'avance.

Le montant final est beaucoup plus élevé, comme l'a également souligné une note de la BEI – vue par POLITICO – au Trésor européen en date du 9 juillet. Les dirigeants débattront du plan de relance la semaine prochaine.

« Les coûts en capital pour réaliser les ambitions décrites ci-dessous s'élèvent au niveau du Groupe à 175 milliards d'euros d'augmentation de capital souscrite, dont 17,7 milliards d'euros de capital versé », indique la note de cinq pages, soulignant les plans de l'UE pour lutter contre le changement climatique et relancer l'économie.

« Des ressources supplémentaires seraient nécessaires si la Banque devait être invitée à intensifier ses activités également en dehors de l'UE », ajoute le document.


Paramètres de confidentialité