Un tireur de la mosquée de Chirstchurch change son plaidoyer de culpabilité

Un tireur de la mosquée de Chirstchurch change son plaidoyer de culpabilité

27 mars 2020 0 Par Village FSE

Brenton Tarrant, un extrémiste d'extrême droite australien accusé du meurtre de 51 fidèles musulmans lors des tirs de masse de l'an dernier sur deux mosquées néo-zélandaises a changé de façon inattendue son plaidoyer de culpabilité.

Tarrant, 29 ans, avait précédemment nié 51 chefs de meurtre, 40 de tentative de meurtre et un de terrorisme. « Oui, coupable », a déclaré Tarrant à la cour par vidéoconférence depuis la prison d'Auckland jeudi, alors que les accusations lui étaient lues. Ses avocats n'ont donné aucune explication au changement.

« Ces plaidoyers de culpabilité et ces condamnations rendent responsables ce qui s'est passé et sauvent également les familles qui ont perdu des êtres chers, ceux qui ont été blessés et d'autres témoins, l'épreuve d'un procès », a déclaré la première ministre Jacinda Ardern, ajoutant qu'elle se sentait soulagée après avoir entendu les nouvelles.

L'an dernier, le 15 mars, la fusillade de masse la plus meurtrière de Nouvelle-Zélande a eu lieu lorsque Tarrant a ouvert le feu sur des musulmans assistant à la prière du vendredi à Christchurch, diffusant son attaque en direct sur Facebook.

Le tribunal le condamnera sur les 92 chefs d'accusation, mais n'a pas donné de date pour la condamnation.