transformer des idées en start-up réussies est déjà une réalité – EURACTIV.com

transformer des idées en start-up réussies est déjà une réalité – EURACTIV.com

17 octobre 2020 0 Par Village FSE

L'urgence sanitaire causée par le COVID-19 a attiré l'attention sur les failles du système éducatif. Des investissements limités dans le développement des infrastructures numériques et le fait de ne pas mettre à jour les stratégies d'apprentissage les plus innovantes – en particulier les stratégies numériques – ont placé l'Italie dans les échelons inférieurs du monde pour l'apprentissage en ligne et l'enseignement à domicile.

Miriam Cresta est la PDG de Junior Achievement (JA) Italie.

Pendant toute la durée du long verrouillage scolaire (de mars à septembre 2020), environ 2 millions d'enfants et de jeunes adultes ont été lamentablement exclus, avec leurs familles, des programmes d'éducation. Les taux élevés d'absentéisme scolaire et l'augmentation constante du nombre de personnes sans études, sans emploi ou sans formation (NEET) indiquent des lacunes dans l'orientation professionnelle des jeunes à travers la formation simultanée de leurs compétences générales.

Junior Achievement a pu mesurer l'impact positif – également en relation avec le développement socio-économique – des investissements dans des programmes de laboratoires expérimentaux ciblant les compétences sociales, la créativité et les connaissances financières, comme la meilleure recette pour accompagner les jeunes dans la poursuite de leur éducation scolaire . Selon Human Foundation, pour chaque euro investi dans des programmes d’entrepreneuriat, 4,3 euros sont injectés dans l’économie du pays.

La mise en œuvre de ces pratiques dans les écoles pourrait bien contribuer à ralentir l'augmentation des NEET et à les transformer en jeunes adultes «potentiellement employés».

Sur la base de cette approche, le « Faites correspondre le futur»A été développé en Italie dans le cadre de la transposition nationale du projet européen« NEETs in Entrepreneurship », afin de soutenir les jeunes qui ont abandonné l'école ou le travail en restaurant leur estime de soi et l'initiative d'initiative car ce sont des leviers cruciaux points pour la réactivation de leur potentiel «gelé». Ce projet est financé par l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège par le biais du Fonds de subventions de l’EEE et de la Norvège pour l’emploi des jeunes. D'ici son achèvement en 2021, nous aurons rencontré 400 jeunes qui auront expérimenté différents niveaux d'initiative et de créativité, jusqu'à atteindre un niveau d'autonomie dans leur travail et avoir trouvé un accompagnement dans le lancement d'une start-up.

Aujourd'hui, nous pouvons déjà être fiers de deux jeunes, Emanuele et Domenico, prêts à lancer leur start-up grâce au soutien financier du projet NEETs in Entrepreneurship, après avoir suivi notre programme d'apprentissage en entrepreneuriat et remporté le concours des entreprises «Faites correspondre le futur». VISES Onlus a également contribué à cette victoire – un réseau de managers qui se portent volontaires en tant que mentors et conseillers de parcours pour les jeunes dans ce projet, au nom d'une solidarité intergénérationnelle qui s'impose aujourd'hui.

Grâce au projet NEETs in Entrepreneurship, nous avons également pu impliquer des jeunes comme Johanna, qui a suivi en janvier la formation «FROG» sur le leadership et la motivation, importée de notre partenaire de projet norvégien Lyk-Z Daughters. Selon Johanna «FROG a été un voyage significatif, un bon mélange de rigueur, de rires, d'implication et surtout une opportunité de croissance personnelle. J'avais le sentiment de pouvoir ramener à la maison quelque chose d'extrêmement précieux. J'ai pu remplir mon sac à dos invisible avec de nombreux outils pour la vie de tous les jours et je me suis fait de nouveaux amis. Je recommanderais ce programme à n'importe qui, peu importe où ils se trouvent dans la vie».

Nous ne voulons pas nous arrêter ici. À l'automne et au printemps prochain, nous prévoyons d'offrir à nouveau notre cycle de webinaires sur l'éducation à l'entrepreneuriat, suivi de ce que nous appelons un «concours d'entreprise» – un concours d'idées entrepreneuriales avec dix bourses pour soutenir concrètement les idées et les projets développés par les jeunes les gens et ainsi pérenniser leur avenir.