Réponse de l'UE COVID-19 pour intégrer les économies en transition verte

Réponse de l'UE COVID-19 pour intégrer les économies en transition verte

28 mars 2020 0 Par Village FSE

Les dirigeants européens ont déclaré le 26 mars que les mesures nécessaires pour revenir à un fonctionnement

Les sociétés et les économies européennes doivent intégrer la transition verte et la transformation numérique.

À la suite du sommet virtuel informel du Conseil européen du 26 mars, les dirigeants de l'UE ont adopté une déclaration commune sur les actions de l'UE en réponse à l'épidémie de COVID-19, appelant le Parlement européen et la Commission à «préparer les mesures nécessaires pour revenir à un fonctionnement normal de nos sociétés et de nos économies et à une croissance durable, intégrant entre autres la transition verte et la transformation numérique, et tirant toutes les leçons de la crise. » «Cela nécessitera une stratégie de sortie coordonnée, un plan de relance complet et des investissements sans précédent. Nous invitons le président de la Commission et le président du Conseil européen, en consultation avec d'autres institutions, en particulier la BCE, à entamer les travaux sur une feuille de route accompagnée d'un plan d'action à cette fin », indique le communiqué.

«Nous devons également tirer toutes les leçons de la crise actuelle et commencer à réfléchir sur la résilience de nos sociétés face à de tels événements. À cet égard, le moment est venu de mettre en place un système de gestion de crise plus ambitieux et plus large au sein de l'UE. Nous invitons la Commission à faire des propositions à cet égard », indique la déclaration commune.

Commentant la déclaration commune, le PDG de SolarPower Europe Walburga Hemetsberger a déclaré que la décision du Conseil européen d'inclure la transition verte en tant qu'élément clé du plan de relance européen COVID-19 est intelligente et tournée vers l'avenir. «L'énergie solaire, en tant que technologie renouvelable la plus exigeante en termes d'emploi, à faible coût et facilement déployée, peut jouer un rôle important à cet égard. Nous collaborons étroitement avec nos membres pour présenter des propositions concrètes dans le but d'atténuer les effets du virus sur le secteur solaire européen et de stimuler de nouveaux investissements sur l'ensemble de la chaîne de valeur de l'industrie solaire », a-t-elle déclaré.

Greenpeace a déclaré qu’avant le sommet virtuel, la réponse de l’UE à la pandémie de Covid-19 doit se concentrer sur le sauvetage de vies et aider à rendre nos sociétés plus justes, plus vertes et plus résistantes aux crises futures.

«Les plans de sauvetage des entreprises ne doivent pas être des chèques en blanc, mais conditionnels à la protection des travailleurs et à la transition vers une société juste et verte. Les gouvernements et l'UE ne devraient pas répéter les erreurs de la crise financière de 2008 et distribuer de l'argent aux grandes entreprises sans aucune condition, »conseille Greenpeace sur la politique de l'UE Ariadna Rodrigo argumenté.

Greenpeace, ainsi que de nombreux autres, a appelé à tout soutien ou plan de relance de l'UE pour aider à bâtir une société plus juste et plus résiliente, fondée sur de meilleurs soins de santé, des normes d'emploi, des protections sociales et environnementales.

Dans son premier paquet de Green Deal européen, la Commission européenne a préparé le terrain pour une transition environnementale, a déclaré Greenpeace, ajoutant que la crise actuelle de Covid-19 et le ralentissement économique qui en résulte démontrent le besoin profond pour la transition sociale et économique d'être à la fois juste et vert, ce qui nous permet d'être résilients face à la crise, y compris la santé, les inégalités, le climat et la biodiversité.