Macron annonce un plan de relance national «d'au moins 100 milliards d'euros» – EURACTIV.fr

Macron annonce un plan de relance national «d'au moins 100 milliards d'euros» – EURACTIV.fr

15 juillet 2020 0 Par Village FSE

The Capitals vous apporte les dernières nouvelles de toute l'Europe, grâce à des reportages sur le terrain par le réseau médiatique d'EURACTIV. Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici.

Avant de commencer à lire l'édition d'aujourd'hui des Capitals, n'hésitez pas à consulter l'article À Berlin, Sánchez promet de « tout faire pour parvenir à un accord » lors du sommet de l'UE par EURACTIV Allemagne Philipp Grüll et la pièce L'argent de la récupération n'est pas un cadeau, a déclaré l'ambassadeur de l'Italie auprès de l'UE par Gerardo Fortuna.

Assurez-vous de lire également Entretien de Philipp Grüll avec la ministre autrichienne de l'UE, Karoline Edtstadler, qui a déclaré qu'elle ne s'attend pas à ce qu'un accord soit conclu lors du sommet budgétaire de l'UE cette semaine.


Pour garantir qu'EURACTIV continue de fournir un contenu de qualité supérieure à l'avenir, nous vous demandons d'envisager de faire un don unique ou récurrent et de remercier tous ceux qui l'ont déjà fait. Si vous souhaitez investir dans l’avenir d’EURACTIV, il vous suffit de suivre ce lien.


Dans les nouvelles d'aujourd'hui des Capitales:

PARIS

Macron annonce un plan national de relance «d'au moins 100 milliards d'euros». Pour marquer le 14 juillet le 14 juillet, le président Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces concernant l’économie, la pandémie, son nouveau gouvernement et la rentrée scolaire.

En prévision d'une «augmentation massive du chômage», qui devrait se situer entre 800 000 et un million, le président français a annoncé que le plan national de relance comportera un «plan d'activité partielle à long terme» estimé à 30 milliards d'euros.

«Il vaut mieux réduire les salaires que les emplois, mais il n'y aura pas d'extorsion (…). J'espère que le salarié qui accepte de faire un effort, le jour où les choses iront mieux, aura droit à sa part. Et l'actionnaire doit également faire un effort pour ses dividendes », a déclaré le président français. Anne Damiani d'EURACTIV a les détails.

///

BERLIN

Merkel se rend en Bavière. Mardi 14 juillet, la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a poursuivi sa semaine de réunions, se rendant en Bavière pour rencontrer le chef de l'Etat Markus Söder (CSU). Le dirigeant bavarois a qualifié la réunion conjointe de «signe de réconciliation» après des années de relations difficiles entre les deux principaux partis conservateurs allemands, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et l'Union sociale chrétienne (CSU). Christina Goßner d'EURACTIV Allemagne en a plus.

>> En savoir plus: Les discussions sur le «format Normandie» sur l'Ukraine seront une priorité de la présidence de l'UE

///

VIENNE

Hahn attend un accord budgétaire ce sommet. Un accord sur le budget de l'UE et le Fonds de relance de l'UE devrait être conclu lors du sommet du Conseil européen de ce week-end, a déclaré au quotidien le commissaire autrichien au budget et à l'administration, Johannes Hahn. Der Standard dans une interview.

Alors que Hahn a confirmé que les remises de l'Autriche s'élèveraient à environ 237 millions d'euros, il a noté que de nombreux ministres et chefs de gouvernement avec lesquels il s'est entretenu avaient déclaré que «ce n'est pas à cent pour cent ce que nous attendions, mais cela va dans la bonne direction.  » (Philipp Grüll | EURACTIV.de)

>> Lire aussi: le ministre autrichien « ne peut pas imaginer » un accord au sommet de l'UE

///

BRUXELLES

Remaniement des règles de voyage en quarantaine. Les voyageurs revenant en Belgique d'une soi-disant «zone orange» seront invités à se mettre en quarantaine et à se faire tester pour COVID-19, après que le ministère belge des Affaires étrangères ait modifié les règles pour la troisième fois cette semaine. Alexandra Brzozowski d'EURACTIV en a plus.

Dans d'autres nouvelles, Le Conseil national de sécurité belge se réunit ce mercredi matin d'examiner les changements annoncés pour le mois d'août, principalement sur la taille des événements.

///

LUXEMBOURG

Le Luxembourg demande l'approbation de l'UE pour le sauvetage de l'aviation. Le gouvernement prévoit de soutenir financièrement le secteur de l'aviation avant la fin de l'année pour sauver la compagnie aérienne nationale Luxair, le transporteur de marchandises Cargolux et l'exploitant d'aéroport du pays. En raison de la pandémie, environ 30% du personnel de Luxair sont toujours sous contrat de courte durée, ce qui signifie que le gouvernement paie 80% de leur salaire.

Les aides d'État à l'industrie aéronautique étant fortement réglementées, le ministre des Transports François Bausch souhaite présenter un dossier de sauvetage à approuver par la Commission européenne d'ici fin octobre. «Le gouvernement est prêt à assumer l'entière responsabilité», a déclaré Bausch.

(Anne Damiani | EURACTIV.com)

>> Lire aussi: les nations du Benelux vantent les vélos comme remède universel au transport post-virus

///

LONDRES

Huawei banni du réseau britannique 5G. Le Royaume-Uni a exclu Huawei de sa future infrastructure de réseau 5G, a annoncé le gouvernement mardi 14 juillet. La société de télécommunications chinoise a immédiatement exhorté l’administration de Boris Johnson à reconsidérer cette décision, considérée comme un revers important pour ses activités en Europe. Lire l'histoire complète ici.


LE SUD DE L'EUROPE

ROME

Les mesures anti-coronavirus ont été prolongées jusqu'à fin juillet. Le gouvernement italien prolongera son décret anti-coronavirus jusqu'à fin juillet, a annoncé le ministre de la Santé Roberto Speranza a annoncé mardi, ajoutant que « la lutte contre le virus n'est pas terminée, nous devons être prudents ». Cela signifie que les masques faciaux et la quarantaine pour les personnes en dehors de l'UE seront désormais obligatoires. Alessandro Follis d'EURACTIV Italie se penche sur les détails.

///

MADRID

Appels à enquête sur les réclamations Le téléphone du législateur catalan a été visé. Les dirigeants actuels et anciens du gouvernement indépendantiste de la Catalogne ont demandé une enquête après qu'il soit apparu que le président du parlement de la région avait été averti que son mobile était ciblé à l'aide de logiciels espions, selon ses créateurs, qui ne sont vendus qu'aux gouvernements pour traquer les criminels et les terroristes. En savoir plus ici.

///

ATHÈNES

Réunion secrète à Berlin. À l'initiative de la présidence allemande de l'UE, des représentants de la Grèce, de la Turquie et du gouvernement allemand se sont réunis à Berlin lundi 13 juillet dans le but de faire le premier pas et de désamorcer les tensions entre Ankara et Athènes. Sarantis Michalopoulos d'EURACTIV a l'histoire.


VISEGRAD

VARSOVIE

Le ministre allemand de la Défense verse de l'eau froide sur les spéculations sur le plan des troupes américaines. Un transfert potentiel de troupes américaines d'Allemagne vers la Pologne doit d'abord être discuté par l'ensemble de l'OTAN, a précisé la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer mardi 14 juillet, avant son Kramp-Karrenbauer, sa visite prévue à Varsovie mercredi. En savoir plus ici.

///

BUDAPEST / LISBONNE

Parlement: Pas de conditionnalité de l'état de droit. Le Parlement hongrois, dans lequel le parti Fidesz au pouvoir du Premier ministre Viktor Orbán dispose d'une super-majorité, a appelé le gouvernement mardi 14 juillet à empêcher le lien entre le financement de l'UE et l'État de droit, que l'organe législatif a qualifié de « conditionnalité politique et idéologique ». .  » Vlagyiszlav Makszimov d'EURACTIV approfondit.

Dans le même temps, selon la chaîne de télévision portugaise RTP, le Premier ministre António Costa a déclaré, après avoir rencontré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán à Budapest mardi 14 juillet, que les questions liées à la « liberté et à l'état de droit » ne devraient pas être traitées avec dans les négociations budgétaires de l'UE,

///

PRAGUE

Différend tchéco-polonais à l'ordre du jour de l'UE. Les députés européens de la commission des pétitions du Parlement européen ont appelé mardi la Commission européenne à engager des poursuites contre la Pologne concernant l'extension prévue des activités minières dans la mine de charbon de Turów, située près de la frontière tchèque.

Bien que la mine de charbon affecte négativement la vie et les sources locales d’eau potable des habitants de la région de Liberec tchèque, la décision de la Pologne de prolonger l'exploitation minière pour six années supplémentaires n'a pas été discuté avec les autorités tchèques. Par conséquent, la population locale demande de l'aide à l'UE et la pétition a déjà été signée par plus de 13 000 personnes. (Aneta Zachová | EURACTIV.cz)

///

BRATISLAVA

Le ministre de l'Éducation défend une thèse de maîtrise. Le mémoire de maîtrise sur la lutte contre le terrorisme et le crime organisé du ministre de l'Education Branislav Gröhling (Liberté et Solidarité, ECR) – licencié en droit – est, selon les rapports, une «compilation avec des éléments de plagiat». Gröhling a, entre autres, copié sa thèse de baccalauréat dans sa thèse de maîtrise sans le reconnaître, ce que son université permettait à l'époque.

Cependant, l'actuel ministre slovaque de l'éducation n'a pas l'intention de démissionner et nie tout acte répréhensible. «Je ne suis pas attaché à cette chaise. Malgré cela, j'aspirerai à la confiance de la communauté universitaire parce que je veux aller de l'avant avec les réformes », a déclaré Gröhling lors d'un point de presse où il a réagi aux allégations. (Zuzana Gabrižová | EURACTIV.sk)


NOUVELLES DES BALKANS

ZAGREB

Le ministère de l'éducation s'auto-isole. Tous les responsables du ministère des Sciences et de l'Éducation, y compris le ministre de l'Éducation Blaženka Divjak, ont été informés par des épidémiologistes mardi qu'ils devaient s'auto-isoler et passer des tests COVID-19 après qu'un secrétaire d'État du ministère eut été testé positif au virus, selon l'agence de presse croate Hina signalé. Bien que les tests COVID-19 rapides se soient révélés négatifs, les fonctionnaires devraient rester dans l'isolement jusqu'au 22 juillet par mesure de précaution, Divjak a posté sur son profil Facebook.

premier ministre Andrej Plenković sera également testé pour le virus car il avait rencontré Divjak hier, a confirmé mardi un porte-parole du gouvernement.

Dans d'autres nouvelles, Le Premier ministre a eu mardi un appel téléphonique avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Les deux hommes ont discuté de la coopération économique et Plenković a exprimé son soutien à la voie européenne et aux réformes de l'Ukraine tout en adressant ses condoléances aux dernières victimes ukrainiennes dans le Donbass. Le Premier ministre a souligné que la Croatie continue de soutenir les processus de paix dans le « format normand » pour l'Ukraine, exprimant son plein soutien à l'intégrité territoriale de l'Ukraine, a déclaré un communiqué de presse. (Karla Juničić, EURACTIV.hr)

>> En savoir plus sur les prochaines discussions sur le «format Normandie» en août ici.

///

LJUBLJANA

Le Parlement rejette le revenu universel temporaire. Le parlement national a rejeté une proposition du parti LMŠ de l'ex-Premier ministre Marjan Šarec de verser 100 € par mois à tous les citoyens slovènes au cours du dernier trimestre de l'année pour contrer l'impact négatif de la crise des coronavirus.

Cinquante-deux députés ont rejeté la proposition, affirmant qu'elle «distribuerait généreusement des bonbons à tous, pauvres et riches», tandis que 26 étaient favorables.

Dans d'autres nouvelles, le débat public sur les modifications proposées à la législation sur les médias a été prolongé jusqu'à la fin août, après un tollé du public et des médias, et de l'étranger. Le syndicat national des journalistes a déclaré mardi que les changements étaient « contre la pluralité et la nature démocratique du paysage médiatique »et donnerait aux autorités plus d’influence sur les médias. (Zoran Radosavljević | EURACTIV.com)

///

SOFIA

Les États-Unis soutiennent la manifestation en Bulgarie. L'ambassade des États-Unis à Sofia a annoncé lundi soir qu'elle soutenait manifestations pacifiques en tant que droit démocratique fondamental des citoyens bulgares et en tant que signe d'une société civile dynamique dans le pays. «Chaque nation mérite un système judiciaire non partisan et responsable devant l'État de droit. Nous soutenons le peuple bulgare dans votre plaidoyer pacifique pour une confiance accrue dans votre système démocratique et pour la promotion de l'état de droit en Bulgarie. Personne n'est au-dessus de la loi », a déclaré l'ambassade dans un communiqué. Le procureur en chef Ivan Geshev, qui est la principale cible des manifestants, n'a fait aucun commentaire sur la déclaration américaine.

Mardi a marqué le sixième jour des manifestations en Bulgarie avec des milliers de personnes rassemblées dans les rues, insistant pour que le gouvernement et le procureur général démissionnent.

(Krassen Nikolov | EURACTIV.bg)

///

BUCAREST

La première chambre du Parlement affirme que les détenus n'ont pas leur place dans les fonctions publiques. Les députés ont adopté une initiative citoyenne qui vise à interdire aux personnes condamnées devant les tribunaux d'occuper des fonctions publiques, franchissant ainsi le premier obstacle au changement constitutionnel proposé. L'initiative intitulée «Aucun condamné dans les fonctions publiques», lancée il y a quelques années par le syndicat Save Romania (RE), vise à inclure dans la Constitution une disposition selon laquelle les citoyens condamnés à des peines pour des délits commis avec intention ne peuvent plus être élus au les organes de l'administration publique locale, au parlement national ou en tant que chef de l'État.

L'initiative doit maintenant passer au Sénat puis un référendum aura lieu pour le changement constitutionnel. (Bodgdan Neagu, EURACTIV.ro)

///

BELGRADE

Sept ONG mettent en garde contre une crise démocratique en Serbie. Mardi, sept organisations de la société civile en Serbie ont appelé l'UE à rester fidèle à ses valeurs et règles fondatrices et à exiger des résultats concrets dans la mise en œuvre de l'État de droit et des principes démocratiques fondamentaux en Serbie. EURACTIV Serbie a toute l'histoire.

***

(Sous la direction d'Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Zoran Radosavljevic)