L'OTAN cherche des moyens de protéger les câbles sous-marins des attaques russes – EURACTIV.fr

L'OTAN cherche des moyens de protéger les câbles sous-marins des attaques russes – EURACTIV.fr

23 octobre 2020 0 Par Village FSE

Les ministres de la Défense de l'OTAN ont discuté jeudi 22 octobre de la protection des infrastructures critiques telles que les câbles sous-marins sous l'Atlantique, au milieu des inquiétudes croissantes, celles-ci pourraient être coupées ou exploitées.

Les responsables militaires ont noté ces dernières années une augmentation de l'activité sous-marine russe et ont évoqué la possibilité que Moscou cherche à endommager les réseaux câblés pendant un conflit potentiel.

Les attaques de ce type pourraient faire partie d'une guerre hybride, un mélange d'actes de guerre ouverts et secrets.

Les dirigeants militaires de l’OTAN ont averti que la marine russe sondait de manière agressive les réseaux câblés de communication sous-marins. L'un des scénarios qui circulent à l'OTAN est que les sous-marins russes pourraient tenter de couper les câbles sous-marins de l'Atlantique.

Étant donné que 97% des communications entre les États-Unis et l'Europe transitent par ces câbles, les conséquences seraient importantes s'ils étaient détruits ou mis sur écoute.

À cette fin, les membres de l'OTAN ont reçu une nouvelle évaluation des menaces russes à la sécurité des câbles sous-marins et des infrastructures critiques, a déclaré le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, après la réunion de jeudi.

Un responsable de l'OTAN a confirmé que le document de travail sur une meilleure protection des câbles sous-marins dans l'Atlantique était confidentiel et ne pouvait pas donner plus de détails sur son contenu.

Stoltenberg ne s'est pas spécifiquement adressé à la Russie, mais a déclaré que ses alliés examinaient de plus près la sécurité des réseaux sous-marins.

La plupart de ces systèmes sont responsables de la transmission des données et des communications à des fins civiles et militaires. Les câbles transmettent la grande majorité des données de communication mondiales, ce sur quoi les marchés internationaux dépendent fortement, a déclaré Stoltenberg.

Mais comme la gamme de câbles appartient à des particuliers, leurs emplacements sont connus du public, ce qui «les rend potentiellement vulnérables», a déclaré Stoltenberg.

Les câbles peuvent être exploités en mer, bien que, selon les experts, cela reste relativement difficile à faire.

Ces dernières années, cependant, la Russie et la Chine ont développé des capacités dans ces domaines.

L'OTAN affirme qu'elle a réagi à ces développements depuis longtemps en effectuant davantage d'exercices navals et de patrouilles en mer. Les pays membres investissent également dans des capacités modernes de lutte contre les sous-marins aériens.

«Je pense qu’il est important de s’attaquer à ce problème, car il est important de comprendre que la plupart de ces câbles sont de propriété privée et que l’endroit où ils se trouvent est publiquement connu», a déclaré Stoltenberg, ajoutant que cela «les rend également potentiellement vulnérables».

Pour minimiser ces risques, l'OTAN a mis en place de nouveaux outils pour protéger les infrastructures sous-marines et surveiller les menaces potentielles, a déclaré Stoltenberg.

«Nous avons également établi un nouveau commandement de l'Atlantique de l'OTAN à Norfolk, et l'une des nouvelles tâches de ce nouveau commandement de l'Atlantique Nord est également d'examiner comment protéger, comment surveiller les menaces contre les infrastructures sous-marines», a déclaré Stoltenberg.

Le commandement à Norfolk (JFCNF) dirigé par le vice-amiral Andrew Lewis est situé à l'emplacement de la deuxième flotte américaine et complète un commandement nouvellement créé à Ulm (JSEC) dans le Bade-Wurtemberg.

Ce dernier avait déjà atteint le premier stade de préparation opérationnelle il y a un an et est responsable du transport des troupes et du matériel en Europe.

Les deux commandes devraient être pleinement opérationnelles d'ici septembre 2021.

Le Brésil dévoile une liaison câblée sous-marine vers l'Europe

L'Europe et le Brésil seront reliés par un câble sous-marin à fibre optique d'ici 2019. Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a déclaré que le lien symbolisait les liens entre les deux continents. Rapports d'EURACTIV Espagne.

(Edité par Frédéric Simon)