L’opposition démocratique biélorusse remporte le prix Sakharov 2020

L’opposition démocratique biélorusse remporte le prix Sakharov 2020

22 octobre 2020 0 Par Village FSE

L'opposition démocratique du Bélarus, représentée par le Conseil de coordination, a remporté le prix Sakharov 2020 pour la liberté de l'esprit, a annoncé jeudi le président du Parlement européen, David Sassoli.

«Ils ont résisté et restent forts face à un adversaire beaucoup plus fort. Mais ils ont de leur côté quelque chose que la force brute ne peut jamais vaincre – et c'est la vérité », a déclaré Sassoli, félicitant les représentants pour leur« courage, résilience et détermination ».

«Sachez que nous sommes à vos côtés», a ajouté le président du PE.

L'initiative de femmes courageuses et de personnalités politiques et de la société civile comprend, entre autres, Svetlana Tsikhanovskaya, la principale candidate de l'opposition, la lauréate du prix Nobel Svetlana Alexievich, la musicienne et militante politique Maria Kalesnikava et les militantes politiques Olga Kovalkova et Veronika Tsepkalo.

Le Conseil de coordination a été établi après les élections «truquées» du 9 août dans le pays et la répression policière contre les manifestants appelant à la démission du dirigeant de longue date, Aleksander Lukashenko, dans le but de représenter la nation civique du Bélarus et de faciliter une transfert pacifique du pouvoir.

Il a été nommé par les socialistes et démocrates (S&D), le parti populaire européen (PPE) et le groupe Renew Europe, tandis que le parti des conservateurs et réformistes européens (ECR) avait nommé l'opposition démocratique en Biélorussie, représentée par Tikhanovskaya elle-même. Parmi les finalistes figuraient également l'archevêque de Mossoul, des militants LGBTI polonais et des militants écologistes au Honduras.

Le prix est décerné chaque année pour honorer des personnes et des organisations exceptionnelles défendant les droits de l'homme et les libertés fondamentales, à la mémoire du physicien et dissident soviétique Andrei Sakharov.

L'UE accepte des sanctions contre la Biélorussie
Plus tôt en octobre, les dirigeants de l'UE27 ont décidé de sanction 40 senior biélorusse responsables de la falsification des résultats des élections du 9 août et des violentes attaques et arrestations illégales de manifestants.

Loukachenko, qui dirige actuellement son sixième mandat au pouvoir, n'a pas été initialement inclus dans la liste des sanctions de l'UE qui a été convenue lors d'un sommet extraordinaire le 2 octobre, malgré une augmentation appels par des politiciens, des militants des droits de l'homme et Tikhanovskaya.

Cependant, suite à la pression de l'Allemagne, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont convenu à la mi-octobre de sanctionner Loukachenko, qui sera visé par une interdiction de voyager et ses avoirs seront gelés.

Ils ont également décidé de réduire leur soutien financier au Bélarus et de soutenir plutôt le peuple et la société civile bélarussiennes, en particulier les victimes de la violence, les organisations de la société civile et les médias indépendants.