L'ONU appelle à un cessez-le-feu total en Syrie

L'ONU appelle à un cessez-le-feu total en Syrie

26 mars 2020 0 Par Village FSE

L'envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Geir Pedersen, a appelé à un cessez-le-feu immédiat dans tout le pays pour permettre un «effort tous azimuts» pour lutter contre la pandémie de coronavirus. La Syrie a signalé lundi la première infection à coronavirus.

«Les Syriens sont extrêmement vulnérables à COVID-19. Les établissements de santé ont été détruits ou dégradés. Il y a une pénurie d'équipements médicaux et de professionnels de la santé clés. Pour faire face à ce danger, le peuple syrien qui souffre depuis longtemps a désespérément besoin d'une période de calme soutenue dans tout le pays respectée par toutes les parties », a déclaré Pedersen.

Plus tôt ce mois-ci, la Russie et la Turquie, qui soutiennent les parties adverses dans la guerre en Syrie, ont convenu d'un cessez-le-feu fragile dans la province d'Idlib, en vertu duquel un «couloir de sécurité» a été établi le long de l'autoroute M4 d'Idlib. Les deux parties ont convenu de commencer des patrouilles conjointes le long de la route à partir du 15 mars.

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré qu'elle était «extrêmement préoccupée par l'impact que COVID-19 pourrait avoir dans le nord-ouest». Les observateurs craignent que le virus ne se propage dans les camps de déplacés surpeuplés du nord-ouest.

Pedersen a également appelé à la libération des détenus et à l'accès des personnels de santé aux centres de détention, afin de garantir la fourniture de soins médicaux aux détenus. L'International Rescue Committee a averti qu'une épidémie de coronavirus dans le nord de la Syrie pourrait être l'une des pires que le monde ait jamais connues.

Lundi, le chef de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé à un cessez-le-feu mondial immédiat pour protéger les civils dans les zones de conflit pendant la pandémie de coronavirus.