L'Iran rejette l'aide étrangère alors que le nombre de morts de coronavirus approche les 2 000

L'Iran rejette l'aide étrangère alors que le nombre de morts de coronavirus approche les 2 000

25 mars 2020 0 Par Village FSE

L'Iran a rejeté mardi l'aide «étrangère» sur le terrain pour faire face à la pandémie de coronavirus après une offre d'un organisme de bienfaisance médical basé en France.

Dimanche, Médecins sans frontières (Médecins Sans Frontières) a annoncé son intention d'envoyer une équipe de neuf membres et du matériel pour mettre en place un hôpital de 50 lits. « Nous sommes surpris d'apprendre que le déploiement de notre unité de traitement est annulé », a déclaré dans un communiqué Michel-Olivier Lacharite, responsable de l'équipe de réponse aux crises de MSF.

« En raison de la mobilisation nationale de l'Iran contre le virus et de la pleine utilisation des capacités médicales des forces armées, il n'est pas nécessaire pour l'instant que des lits d'hôpitaux soient installés par des forces étrangères, et leur présence est exclue », a déclaré le conseiller. au ministre iranien de la Santé.

Dimanche, le chef suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a refusé l’aide américaine pour lutter contre le virus, citant une théorie du complot affirmant qu’il pourrait être créé par l’homme par le gouvernement américain.

L'Iran est le pays le plus durement touché par le virus après la Chine et l'Italie. Le nombre de morts dans le pays à cause du virus s’est approché de 2 000, avec 24 811 personnes infectées.

La semaine dernière, des images satellites ont montré que les autorités iraniennes avaient creusé un grand nombre de tombes dans la ville de Qom, ce qui, selon les médias, est dû au nombre croissant de victimes de coronavirus dans le pays.