Les Verts français conquièrent les grandes villes lors des élections locales – POLITICO

Les Verts français conquièrent les grandes villes lors des élections locales – POLITICO

28 juin 2020 0 Par Village FSE

La victoire de Jeanne Barseghian à Strasbourg a été l'une des victoires les plus marquantes des Verts aux élections locales françaises du 28 juin 2020 | Patrick Hertzog / AFP via Getty Images

Le Premier ministre Edouard Philippe signe également une victoire dans les sondages marquée par une faible participation.

Par

Actualisé

PARIS – Le parti vert de la France a gagné gros au deuxième tour des élections locales de dimanche, conquérant des villes comme Strasbourg, Lyon, Bordeaux et Besançon, selon les premières estimations de l'institut de sondage Ipsos.

Alors que le Premier ministre Edouard Philippe a été à la fois réélu maire de la ville du Havre, dans le nord du pays, le président Emmanuel Macron a exprimé sa « préoccupation pour le faible taux de participation », selon un responsable de l'Elysée.

Le taux de participation était historiquement bas à 41%, selon les estimations d'Ipsos, avec de multiples facteurs décourageant les électeurs tels que la pandémie de coronavirus, le délai inhabituel de trois mois entre le premier et le deuxième tour des élections en raison du virus et le beau temps.

Alors que les résultats pour un certain nombre de grandes villes étaient encore à venir, le Parti vert a connu un début prometteur avec des victoires sans précédent.

« Une femme à Besançon c'est très nouveau et c'est un signal très important », a expliqué Anne Vignot, la mairesse verte élue de la ville de l'Est. « Nous avons besoin d'autre chose politiquement … J'espère que ce sera le signal de la politique qui se fera d'une manière différente ».

Le maire sortant de Paris, Anne Hidalgo, socialiste, a été facilement réélu, remportant près de 50% des suffrages, selon les estimations, le candidat de Macron, l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn n'ayant recueilli que 13% des suffrages.

Philippe a remporté 59% des voix au Havre, avec une avance de 19 points sur son challenger du Parti communiste, selon les premières estimations.

Philippe est confronté à un avenir incertain au niveau national en attendant que Macron décide s'il veut qu'il continue à diriger le gouvernement. Néanmoins, il jouit de ses notes d'approbation nationales les plus élevées depuis juillet 2017, selon un récent Harris-Interactive sondage.

Macron a appelé Philippe après sa victoire pour le féliciter de sa « belle victoire », selon un responsable de l'Elysée.

Le Rassemblement national d'extrême droite a remporté Perpignan, la plus grande ville qu'il a conquise depuis les années 1990, mais n'a pas réussi à gagner des petites villes du Nord et du Sud-Est.