Les règles budgétaires de l'UE reviendront après la crise: Dombrovskis – POLITICO

Les règles budgétaires de l'UE reviendront après la crise: Dombrovskis – POLITICO

4 juillet 2020 0 Par Village FSE

Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne | François Lenoir / AFP via Getty Images

Le timing exact est toujours en suspens « , étant donné l'incertitude », a déclaré le vice-président de la Commission européenne.

Par

Actualisé

Les restrictions budgétaires pour les pays de l'UE s'appliqueront à nouveau après la fin de la récession économique causée par la pandémie de coronavirus, a déclaré le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis.

« Nous ne pouvons pas dire quand, étant donné l'incertitude », a déclaré Dombrovskis au journal italien Corriere della Sera dans une interview publiée samedi. Il a ajouté que la Commission discutera de la question à l'automne.

En mars, l'UE a activé la « clause de sauvegarde générale » dans son Pacte de stabilité et de croissance – ses règles de finances publiques saines – pour donner aux gouvernements une plus grande flexibilité budgétaire pour répondre au choc économique déclenché par la pandémie.

Il a toujours été clair que « lorsque nous ne serons plus dans une phase de grave ralentissement économique », la clause sera désactivée, a déclaré Dombrovskis. Le Conseil budgétaire européen – un organe consultatif indépendant de l'exécutif de l'UE – « a suggéré que la clause soit réexaminée au plus tard au printemps prochain », a-t-il déclaré.

Dombrovskis a averti que les capitales qui ont utilisé l'assouplissement des règles pour entrer dans un déficit plus profond devraient être soucieuses de la durabilité de leurs politiques. Il a souligné que le déficit préexistant de l’Italie laissait à son gouvernement peu de marge de manœuvre lorsque la crise a éclaté.

L'économie italienne, qui basculait à nouveau dans récession au début de l'épidémie de coronavirus, devrait diminuer de 10% à 14% en 2020. Son niveau de dette publique, déjà l'un des plus élevés au monde avec 135% du PIB, devrait atteindre 155% du PIB. cette année.

Interrogé sur les négociations entre les gouvernements de l'UE sur une proposition de fonds de 750 milliards d'euros pour aider les pays à se remettre des retombées économiques du coronavirus, Dombrovskis a souligné la nécessité de parvenir à un accord ce mois-ci et a noté qu'il y avait « de plus en plus » de consensus sur la nécessité pour le fonds d'inclure un montant « substantiel » de subventions par opposition aux prêts.