Le Royaume-Uni lance une commission pour protéger les agriculteurs face aux craintes liées aux normes commerciales – POLITICO

Le Royaume-Uni lance une commission pour protéger les agriculteurs face aux craintes liées aux normes commerciales – POLITICO

29 juin 2020 0 Par Village FSE

La secrétaire au commerce international du Royaume-Uni, Liz Truss | Tolga Akmen / AFP via Getty Images

La commission rédigera un rapport à présenter au Parlement, mais ses recommandations seront uniquement consultatives.

Par

Actualisé

LONDRES – Le Royaume-Uni lancera une commission du commerce agricole pour conseiller le gouvernement sur la façon de protéger les agriculteurs dans ses négociations.

Secrétaire au commerce international Liz Truss a dit les accords avec d'autres nations «doivent être équitables et réciproques avec nos agriculteurs, et ne doivent pas compromettre nos normes élevées de sécurité alimentaire et de bien-être animal».

La commission examinera comment le Royaume-Uni peut éviter de saper ses agriculteurs et maintenir les normes, refléter les intérêts des consommateurs et faire pression via l'Organisation mondiale du commerce pour de meilleures normes dans le monde.

Minette Batters, présidente de la National Farmers 'Union, a déclaré qu'elle était «très heureux que le gouvernement prenne des mesures concrètes pour relever les défis de la sauvegarde de nos normes alimentaires et agricoles élevées. »

La commission rédigera un rapport à présenter au Parlement, mais ses recommandations seront uniquement consultatives.

La NFU presse le gouvernement de créer une commission depuis des mois, craignant que le Royaume-Uni n'autorise des produits comme le poulet lavé au chlore et le bœuf traité aux hormones dans le cadre de son projet d'accord commercial avec les États-Unis.

Les ministres ont insisté pour que les normes alimentaires et de bien-être des animaux du Royaume-Uni ne soient pas compromises dans le cadre de ses futurs accords commerciaux, mais ont refusé d'inscrire cet engagement dans la loi.