Le roi belge accorde plus de temps aux pourparlers de coalition – POLITICO

Le roi belge accorde plus de temps aux pourparlers de coalition – POLITICO

31 juillet 2020 0 Par Village FSE

Bart De Wever (à gauche), Paul Magnette (au centre) et le roi Philippe de Belgique (à droite) le 31 juillet 2020 | Stéphanie Lecocq / EFE via EPA

La prochaine date limite pour parvenir à un consensus pour les négociations gouvernementales est le 8 août.

Par

Actualisé

Le roi de Belgique Philippe a donné vendredi aux présidents des deux plus grands partis politiques du pays plus de temps – jusqu'au 8 août – pour discuter des scénarios possibles pour un futur gouvernement.

Le roi avait espéré sortir de l'impasse politique qui sévit dans le pays depuis les élections de l'année dernière en nommant formellement Bart De Wever du parti nationaliste flamand N-VA et Paul Magnette du Parti socialiste francophone pour entamer des pourparlers de coalition pour former un gouvernement fédéral. gouvernement.

Cependant, les deux chefs de parti n'avaient pas suffisamment progressé dans leurs discussions avec les autres présidents de parti pour entamer les négociations de coalition. Les discussions avec les libéraux belges, qui ont remis jeudi à De Wever et Magnette une liste de revendications, sont particulièrement difficiles.

D'après De Wever et Magnette briefé le roi sur les discussions de vendredi après-midi, le délai est désormais prolongé jusqu'au 8 août, a indiqué le palais dans un communiqué.

« Le roi leur a demandé de réunir, dès que possible, les présidents du parti, qui peuvent apporter leur soutien à la formation d'un gouvernement », indique le communiqué.

La Belgique n'a pas eu de gouvernement pleinement opérationnel depuis décembre 2018.