Le président arménien s'entretiendra avec l'UE et l'OTAN du Haut-Karabakh – POLITICO

21 octobre 2020 0 Par Village FSE

Le président arménien Armen Sarkissian est en route pour Bruxelles pour discuter du conflit dans le Haut-Karabakh avec des responsables de l'OTAN et de l'UE, a annoncé mercredi son bureau.

Il espère rencontrer le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, le chef de la politique étrangère de l'UE Josep Borrell et le président du Conseil européen Charles Michel, entre autres, a ajouté son bureau.

La visite de Sarkissian à Bruxelles intervient alors que les combats se poursuivent dans et autour du Haut-Karabakh, une région qui est contrôlée par les Arméniens depuis les années 1990 mais qui est internationalement reconnue comme faisant partie de l’Azerbaïdjan. Le conflit gelé a éclaté à la fin du mois de septembre et a maintenant tué plus de 700 personnes, dont des dizaines de civils.

La semaine dernière, Sarkissian a déclaré à POLITICO qu’il voulait des réponses de l’OTAN sur l’implication de la Turquie dans le conflit.

«Je voudrais parler aux dirigeants de l'OTAN des raisons pour lesquelles cette situation très étrange se produit où la Turquie, membre à part entière de l'OTAN, est impliquée dans une guerre qui n'a rien à voir avec l'OTAN. Comment diable se fait-il qu'un membre de l'OTAN agisse aussi librement qu'un cow-boy et que l'OTAN ne fait rien? Cela signifie-t-il qu'ils ont le feu vert de l'OTAN? » il a dit.

La Turquie soutient son allié de longue date, l'Azerbaïdjan, l'Arménie accusant Ankara d'envoyer des avions de combat et des mercenaires syriens pour soutenir Bakou – ce que la Turquie nie. Les membres de l'OTAN n'ont pas besoin de demander l'autorisation de l'alliance pour s'impliquer dans des guerres extérieures.

Sarkissian espère que l’OTAN et l’UE «feront tout leur possible pour mettre un terme à l’agression militaire de l’Azerbaïdjan et de la Turquie, membre de l’OTAN», afin de permettre l’instauration d’un cessez-le-feu, a déclaré le bureau du président.