Le Premier ministre français sonne l'alarme sur le coronavirus et annonce de nouvelles mesures – POLITICO

Le Premier ministre français sonne l'alarme sur le coronavirus et annonce de nouvelles mesures – POLITICO

12 août 2020 0 Par Village FSE

La France risque un retour au verrouillage si ses chiffres de coronavirus ne s'améliorent pas, prévient le Premier ministre Jean Castex | Alain Jocard / AFP via Getty Images

Jean Castex demande que le port du masque soit prolongé.

Par

Actualisé

PARIS – La situation des coronavirus en France va dans le « mauvais sens » depuis deux semaines et nécessitera des restrictions supplémentaires pour éviter un retour au verrouillage, a déclaré mardi le Premier ministre Jean Castex.

S'exprimant lors d'une conférence de presse dans la ville méridionale de Montpellier, Castex a déclaré que le « seuil de vigilance » de 20 cas pour 100 000 habitants serait bientôt atteint au niveau national.

« Si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de résurgence pandémique qui sera difficile à contrôler », a-t-il déclaré, ajoutant que le conseil de défense du pays avait décidé de 12 nouvelles mesures plus tôt dans la journée.

Parmi les mesures, il sera demandé aux préfets (gouverneurs locaux) « d'étendre autant que possible l'obligation de porter un masque » dans les espaces publics extérieurs et d'augmenter les contrôles pour s'assurer que les gens respectent les règles, a déclaré Castex.

Il a également rétracté la levée de l'interdiction des événements impliquant plus de 5 000 personnes, annoncée la semaine dernière. Il restera désormais en place jusqu'au 30 octobre.

Depuis le début de l'été, les autorités sanitaires ont signalé une augmentation des cas dans plusieurs zones et mis en garde contre le risque d'une deuxième vague.

Plus tôt mardi, le président Emmanuel Macron a appelé les Français à respecter les mesures destinées à supprimer le virus.

« L'épidémie ne prend pas de vacances: la vigilance et le respect des gestes barrières restent essentiels. Restez prudent », a déclaré Macron sur Twitter.