Le Premier ministre finlandais Sanna Marin quitte le sommet de l'UE par mesure de précaution contre les coronavirus – POLITICO

Le Premier ministre finlandais Sanna Marin quitte le sommet de l'UE par mesure de précaution contre les coronavirus – POLITICO

16 octobre 2020 0 Par Village FSE

Le Premier ministre finlandais Sanna Marin | Antti Aimo-Koivisto / Lehtikuva / AFP via Getty Images

Marin est le deuxième dirigeant à quitter le Conseil européen en raison d'un contact avec une personne infectée par un virus.

Par

La Première ministre finlandaise Sanna Marin a quitté vendredi le sommet du Conseil européen à Bruxelles après avoir découvert qu'elle avait été exposée à un député finlandais infecté par le coronavirus.

Avant le sommet des dirigeants de l'UE qui a commencé jeudi, Marin a assisté à une réunion la veille au cours de laquelle elle était en contact étroit avec Tom Packalén, un membre du Parlement finlandais qui a ensuite été testé positif au coronavirus.

Marin est le deuxième leader à quitter le sommet par précaution contre les coronavirus. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a quitté le sommet jeudi après-midi après avoir découvert qu'un membre de son personnel avait été testé positif au COVID-19.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki ne s'est même pas rendu au sommet après s'être isolé plus tôt cette semaine à la suite d'un contact avec une personne infectée par le COVID-19.

Marin a demandé au Premier ministre suédois Stefan Löfven de représenter la Finlande pour le reste du sommet. Elle retournera immédiatement en Finlande et fera un test de coronavirus. Après cela, elle sera mise en quarantaine à sa résidence officielle, connue sous le nom de Kesäranta, selon un communiqué du gouvernement.

Lors du sommet, Marin a prononcé un discours soutenant l'utilisation de la visioconférence entre les dirigeants de l'UE, affirmant que le seuil pour la tenue de réunions physiques devrait être plus élevé alors que la pandémie de coronavirus fait rage en Europe.