Le Parlement européen s'apprête à annuler la prochaine session plénière de Strasbourg – POLITICO

Le Parlement européen s'apprête à annuler la prochaine session plénière de Strasbourg – POLITICO

25 septembre 2020 0 Par Village FSE

Sassoli discutera de la question avec les chefs de groupe la semaine prochaine | Frederick Florin / AFP via Getty Images

La ville française est classée en zone rouge en raison du coronavirus.

Par

Mis à jour

Le Parlement européen devrait annuler sa session plénière à Strasbourg en octobre après que les autorités belges ont désigné la ville alsacienne comme «zone rouge» en raison du nombre de cas de coronavirus, selon trois responsables du Parlement.

Les trois responsables ont déclaré que la décision d'annuler la session du 5 au 8 octobre et de la tenir à Bruxelles n'avait pas été prise officiellement. Mais un haut fonctionnaire a déclaré que David Sassoli, le président du Parlement, avait reçu vendredi une lettre de la représentation permanente de Belgique l'informant que Strasbourg était classée comme zone rouge et que si le personnel faisait le voyage, il devrait être mis en quarantaine.

« Il n'y aura pas de Strasbourg », a déclaré le responsable. Un autre responsable a déclaré que « se rendre à Strasbourg dans ces circonstances sera très difficile ».

Sassoli discutera de la question avec les chefs de groupe la semaine prochaine et devrait approuver la décision lors de la réunion de la Conférence des présidents jeudi, a déclaré le troisième responsable.

Une deuxième session d'octobre à Strasbourg, prévue pour le 19, est également mise en doute.

Le Parlement a annulé sa session de Strasbourg en septembre après que la ville alsacienne et ses environs aient été désignées comme zone rouge de coronavirus par les autorités françaises.

Cette décision a suscité l'indignation des responsables du gouvernement français, dont l'un l'a qualifiée d '«incompréhensible». Une autre annulation de la plénière de Strasbourg risque de mettre encore plus en colère les responsables français, qui ont longtemps défendu la ville en tant que siège officiel du Parlement européen.

En un mois normal, 705 députés européens et quelque 2 500 membres du personnel parlementaire convergent vers Strasbourg pour une session plénière.