Le ministère hongrois des Affaires étrangères a répertorié les voyages de journalistes à l'étranger – EURACTIV.fr

Le ministère hongrois des Affaires étrangères a répertorié les voyages de journalistes à l'étranger – EURACTIV.fr

21 septembre 2020 0 Par Village FSE

The Capitals vous apporte les dernières nouvelles de toute l'Europe, grâce à des reportages sur le terrain par le réseau de médias d'EURACTIV. Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici.

Avant de commencer à lire l'édition d'aujourd'hui des Capitals, n'hésitez pas à consulter l'article «Les villes européennes annoncent de nouvelles restrictions alors que les cas de COVID-19 montent en flèche».

Pour garantir qu'EURACTIV continue de fournir un contenu de qualité à l'avenir, nous vous demandons d'envisager de faire un don ponctuel ou récurrent et de remercier tous ceux qui l'ont déjà fait. Si vous souhaitez investir dans l’avenir d’EURACTIV, il vous suffit de suivre ce lien.


Le réseau EURACTIV vous tient au courant de la manière dont les capitales européennes gèrent la nouvelle année scolaire, l’évolution des restrictions de voyage et les différentes situations épidémiologiques. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce qui se passe dans votre capitale.


Dans l’actualité des capitales d’aujourd’hui:

BUDAPEST

Dans une lettre datée du 2 juin, József Magyar, secrétaire d'État adjoint chargé du développement des affaires européennes au ministère des Affaires étrangères et du Commerce, a demandé aux ambassades hongroises de l'Union européenne de fournir des informations sur les visites professionnelles de journalistes hongrois dans les pays respectifs de l'UE. , Télex signalé. Lire la suite.

///

INSTITUTIONS DE L'UE

Retirez tous les navires turcs pour démarrer le dialogue. L’UE souhaite que tous les navires de forage et les navires de guerre turcs s’éloignent de la Grèce et de Chypre pour que le dialogue puisse commencer, a déclaré un responsable européen avant la réunion d’aujourd’hui des ministres des affaires étrangères de l’UE. Lire la suite.

Aucun progrès dans les négociations budgétaires à long terme de l’UE. Les États membres de l’UE et le Parlement européen sont restés divisés vendredi 18 septembre sur l’opportunité d’augmenter le budget à long terme de l’Union, ce qui a compliqué les tentatives de parvenir à un accord rapide sur le fonds de relance. Lire la suite.

BERLIN

Manifestation nationale en faveur de la réinstallation des réfugiés. Au cours du week-end, des milliers de personnes en Allemagne ont protesté contre le traitement des réfugiés en Grèce, appelant le gouvernement à réinstaller tout le monde du camp de Moria, en utilisant le slogan «Nous avons de l'espace» (Wir haben Platz). En réponse à l’incendie qui a détruit le camp, la grande coalition allemande a promis d’accepter 1 553 personnes supplémentaires sur les 12 000 habitants de Moria. (Sarah Lawton | EURACTIV.de)

En savoir plus sur le sujet: «L'Allemagne accueillera 1 500 réfugiés des îles grecques, Michel exhorte l'UE à plus de solidarité»

///

BRUXELLES

Près de 1 200 nouvelles infections par jour. Le nombre moyen d'infections à coronavirus par jour a atteint 1196 cas entre le 11 et le 17 septembre en Belgique, soit une augmentation de 62%, ont rapporté les médias belges. Les admissions à l'hôpital s'élèvent à 44 par jour.

///

PARIS

Protocole Covid-19 assoupli dans les écoles. Le ministère de l'Éducation a annoncé que les règles concernant les cas de contact de contact seront assouplies dans les écoles maternelles et élémentaires à partir du mardi 22 septembre. Lorsqu'un enfant est testé positivement, sa classe peut continuer normalement et les autres élèves ne seront plus considérés comme des cas de contact.

«Le protocole d'identification des personnes de contact, leur isolement éventuel, l'éventuelle fermeture de classes voire d'écoles, sera cependant appliqué lorsqu'il y aura au moins trois cas confirmés dans la même classe provenant de familles différentes», a précisé le ministère. (Anne Damiani | EURACTIV.FR)

Lire aussi: La France s'oppose à l'accord commercial UE-Mercosur en raison de problèmes de déforestation

///

VIENNE

Nouveaux hélicoptères militaires à venir d'Italie. L'Autriche achètera 18 hélicoptères pour 300 millions d'euros à la société italienne Leonardo – surenchérit sur Bell (États-Unis) et Airbus (Allemagne et France) – pour remplacer certaines de ses machines construites dans les années 1960, ce qui en fait la plus grande opération du genre depuis l'acquisition de Les avions Eurofighter d'Airbus en 2001.

Bien que le premier lot d’hélicoptères devrait arriver sur le sol autrichien d’ici à la mi-2022, selon les médias, le ministère de la Défense du pays n’a pas encore confirmé officiellement l’accord, mais devrait le faire la semaine prochaine. (Philipp Grüll | EURACTIV.de)

///

HELSINKI

Le légaliser? Le parti vert finlandais souhaite mener une recherche approfondie sur la législation du pays criminalisant actuellement le cannabis en raison de l'évolution des attitudes et des nouveaux faits sur la question, ajoutant qu'il est grand temps de revoir la législation, selon un communiqué prononcé lors du congrès du parti le Dimanche (20 septembre). Lire la suite.

Lire aussi: «Le marché européen du cannabis médical est encore loin d'être en plein essor»


ROYAUME-UNI ET IRLANDE

DUBLIN

Facebook n'est pas sûr des services de l'UE. Facebook a affirmé ne pas savoir comment continuer à fournir des services dans l'Union européenne, à la suite d'une récente ordonnance de la Commission irlandaise de protection des données (DPC) demandant à l'entreprise de geler les transferts de données vers les États-Unis.

La DPC irlandaise, l'autorité compétente pour réglementer les normes de protection des données de Facebook sur le bloc, a demandé à l'entreprise d'arrêter tous les transferts de données transatlantiques depuis l'UE à la suite d'une décision de juillet de la Cour européenne de justice (CJCE), dans laquelle la Cour a constaté que les États-Unis n'offraient pas une protection adéquate aux données de l'UE. Lire la suite.

///

LONDRES

De lourdes amendes pour les violations de Covid. Le gouvernement augmente les amendes pour ceux qui enfreignent les règles sur l'auto-isolement et les rassemblements dans le but de forcer les gens à se conformer. Des amendes allant jusqu'à 10 000 £ et un casier judiciaire seront remis à ceux qui enfreignent à plusieurs reprises les règles d'auto-isolement. Pendant ce temps, les scientifiques ont averti que le Royaume-Uni est confronté à un «point critique» dans sa deuxième vague de cas de Covid-19 et que Londres pourrait être la dernière grande ville à voir de nouveaux couvre-feux imposés. (Benjamin Fox | EURACTIV.com)


SUD DE L'EUROPE

ROME

Les Italiens votent pour réduire le nombre de parlementaires. Les Italiens votent depuis hier un amendement constitutionnel visant à réduire le nombre de parlementaires de 630 à 400 à la Chambre des députés et de 315 à 200 au Sénat, et le vote se termine aujourd'hui.

La proposition a été incluse dans l'accord entre la Ligue du parti de droite et le Mouvement 5 étoiles anti-établissement (M5S) en 2018, lorsque le premier gouvernement présidé par le Premier ministre Giuseppe Conte a été formé. Il a ensuite été confirmé lorsque le deuxième gouvernement Conte a été formé par le M5S et le Parti démocrate. Une tentative similaire a été faite par l'ancien Premier ministre Matteo Renzi en 2016, mais la décision de ne pas réduire le nombre de députés a prévalu et Renzi a démissionné par la suite. (Alessandro Follis | EURACTIV.it)

///

MADRID

Madrid impose de nouvelles restrictions COVID-19 pour contenir la propagation. De nouvelles mesures pour lutter contre la propagation rapide de la pandémie à Madrid entrent en vigueur aujourd'hui (21 septembre), limitant les rassemblements sociaux à six personnes au maximum et replaçant les quartiers qui ont connu le plus d'infections le verrouillage partiel pendant au moins 14 jours, selon EURACTIV. rapport du partenaire EFE.

Le gouvernement régional de Madrid (Comunidad de Madrid) a annoncé vendredi les nouvelles restrictions visant à freiner le nombre croissant de cas de coronavirus dans la région. Ils entrent en vigueur dans plusieurs régions du sud de la capitale, gravement touchées par les nouvelles flambées. Lire la suite.

///

ATHÈNES

Sanctions contre la Turquie mais pas maintenant. La Grèce souhaite que les partenaires de l'UE aient préparé une liste de sanctions contre la Turquie, mais qu'elle ne soit pas imposée maintenant. « Ils doivent exister pour montrer à la Turquie ce qui se passera – et nous espérons que cela pourra être évité – si elle revient à la politique des actions illégales », a déclaré le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias.

«La Grèce est toujours prête à discuter avec la Turquie du différend existant sur les limites du plateau continental et de la zone économique exclusive, à condition toutefois que la Turquie cesse ses provocations et ses actions illégales», a-t-il ajouté.

Le passage de RBG notoire américain donne un frisson aux Grecs. La mort d'un juge, encore moins d'un juge étranger, fait rarement la une des journaux en Grèce. Mais dans le cas de Ruth Bader Ginsburg – la juge de la Cour suprême des États-Unis décédée à l'âge de 87 ans – les médias traditionnels et les personnes présentes sur les réseaux sociaux sont en deuil. Lire la suite.

///

LISBONNE

Un plan COVID-19 pour l'hiver / l'automne. Les autorités sanitaires portugaises présenteront cette semaine un plan contre les coronavirus pour la période automne / hiver, a déclaré le Premier ministre António Costa lors d'une conférence de presse vendredi après une réunion de deux heures du bureau de crise qui surveille l'évolution du virus au Portugal. Le PM a également appelé au respect des règles de prévention déjà en vigueur.

Si la tendance à l'augmentation des nouvelles infections à coronavirus se poursuit, il pourrait y avoir 1000 cas par jour cette semaine, a déclaré Costa. «Nous devons arrêter cette tendance. Nous ne pouvons pas arrêter le pays », a-t-il ajouté. (Pedro Morais Fonseca, Lusa.pt)


VISEGRAD

VARSOVIE

Pas de fonds norvégiens pour les municipalités dotées de «zones sans LGBT». Les municipalités polonaises qui ont adopté des résolutions sur les «zones sans LGBT» ne recevront pas d’argent des fonds norvégiens, a informé le ministère norvégien de la diplomatie. L'allocation des fonds a déjà fait l'objet d'un différend entre Oslo et Varsovie. Lire la suite.

///

PRAGUE

Sondage: les communistes et les démocrates-chrétiens quittent le parlement. Le parti communiste de la République tchèque (GUE-NGL) et les chrétiens-démocrates (PPE) n’atteindraient pas le seuil électoral de 5% du pays et n’entreraient pas au parlement lors d’une élection générale, selon un nouveau sondage réalisé par Kantar pour la télévision tchèque. Découvrez comment les autres parties s'en sortent ici.


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

L'appel de Borissov avec Erdoğan entraîne l'extradition d'un ressortissant turc. Quelques jours après que le Premier ministre bulgare Boyko Borissov a eu un appel téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdoğan, les autorités bulgares ont renvoyé le ressortissant turc Selahattin Urun.

Alors que la direction des migrations du ministère de l'Intérieur a refusé de parler à l'avocate de la défense d'Urun, Valeria Ilareva, elle a néanmoins appris par des tiers que son client avait été expulsé vers la Turquie, a déclaré l'avocat à www.segabg.com. Le tribunal administratif de Sofia doit entendre le 29 septembre l’appel d’Urun contre une décision de l’Agence nationale pour les réfugiés refusant de lui accorder la protection internationale. Lire la suite.

///

BELGRADE

Grenell au Kosovo. Richard Grenell, envoyé spécial du président américain pour le dialogue Belgrade-Priština, devrait arriver au Kosovo aujourd'hui (21 septembre). Les sources à Priština ont indiqué que l'objectif de la visite était de vérifier l'état d'avancement de la mise en œuvre des annonces figurant dans les documents signés à la Maison Blanche le 4 septembre sur la «normalisation économique» entre les deux pays.

Plusieurs médias basés à Belgrade ont cité des sources anonymes dans des rapports selon lesquels Grenell se rendrait à Belgrade le lendemain (22 septembre). Le thème principal de la visite serait l'ouverture d'un bureau de la nouvelle Société américaine de financement du développement international en Serbie.

Dans d'autres nouvelles, La ministre serbe de la construction, des transports et des infrastructures, Zorana Mihajlović, a signé un accord lors d’une visite dans la ville de Bratunac, dans l’entité serbe de Bosnie, Republika Srpska, le 18 septembre, avec le Ministre de la communication et du commerce de Bosnie-Herzégovine, Vojin Mitrović, pour construire un poste frontalier commun, a annoncé le cabinet du ministre. Lire la suite.

***

(Edité par Sarantis Michalopoulos, Daniel Eck, Benjamin Fox)