Le chef du CdE met en garde Orban sur les principes démocratiques des mesures d'urgence de la Hongrie

Le chef du CdE met en garde Orban sur les principes démocratiques des mesures d'urgence de la Hongrie

26 mars 2020 0 Par Village FSE

Dans une lettre envoyée mardi au Premier ministre hongrois Viktor Orbán, le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe Marija Pejčinović Burić a appelé au respect des normes démocratiques lors de l'imposition de mesures d'urgence visant à stopper la propagation du COVID-19.

«Je voudrais souligner que les mesures que les États membres prennent dans les circonstances exceptionnelles actuelles de la pandémie doivent être conformes aux constitutions nationales et aux normes internationales, et respecter l'essence même des principes démocratiques», lit-on dans la lettre.

Le SG a reconnu qu'en raison de la situation extraordinaire provoquée par la pandémie, les États membres sont invités à prendre des mesures qui «restreignent un certain nombre de droits et libertés individuels consacrés dans les constitutions et dans la Convention européenne des droits de l'homme».

Elle a toutefois souligné la nécessité de la proportionnalité lors de la prise de mesures drastiques et a souligné l'importance de sauvegarder les libertés fondamentales, telles que la liberté d'expression et l'accès à l'information pour «maintenir la confiance dans la société».

Vendredi, Orbán a présenté au parlement national un projet de loi qui donnerait à son gouvernement des pouvoirs étendus pour gouverner par décret, sans date butoir ni garanties, et pour prolonger l'état d'urgence jusqu'à la fin de 2020.