Le Canada inflige une amende de près de 6,5 millions de dollars à Facebook pour «fausses» allégations de confidentialité

Le Canada inflige une amende de près de 6,5 millions de dollars à Facebook pour «fausses» allégations de confidentialité

21 mai 2020 0 Par Village FSE

Facebook paiera une amende de 6,5 millions de dollars pour avoir fait de «fausses» déclarations de confidentialité, a annoncé mardi le chien de garde de la concurrence au Canada.

«Les Canadiens attendent et méritent la vérité des entreprises de l'économie numérique, et les allégations concernant la confidentialité ne font pas exception», a déclaré Matthew Boswell, le commissaire à la concurrence.

Le Bureau de la concurrence du pays a accusé la société de partager les données personnelles des utilisateurs avec des développeurs tiers entre août 2012 et juin 2018.

Le chien de garde de la concurrence a conclu que Facebook Inc. (FB.O) avait fait des allégations fausses ou trompeuses au sujet de la confidentialité des renseignements personnels des Canadiens sur Facebook et l'application de messagerie Messenger.

La société n'était pas d'accord avec la décision, cependant, elle a déclaré qu'elle essaierait de résoudre le problème.

« Bien que nous ne soyons pas d'accord avec les conclusions du commissaire, nous résolvons ce problème en concluant un accord de consentement et en ne contestant pas les conclusions aux fins de cet accord », a déclaré un porte-parole de Facebook à Reuters.

Le géant des médias sociaux, qui a été traduit en justice en février, a également accepté de ne faire aucune déclaration fausse ou trompeuse sur la divulgation d'informations personnelles dans le cadre du règlement.

Au cours des dernières années, Facebook a reçu une amende de plusieurs pays pour avoir partagé les données personnelles d'environ 87 millions d'utilisateurs dans le monde avec le cabinet britannique de conseil politique Cambridge Analytica.