L'Allemagne va accueillir 1500 réfugiés supplémentaires des îles grecques – POLITICO

L'Allemagne va accueillir 1500 réfugiés supplémentaires des îles grecques – POLITICO

15 septembre 2020 0 Par Village FSE

Des migrants se lavent dans un bâtiment abandonné près d'un camp sur l'île de Lesbos | Angelos Tozrtzinis / AFP via Getty Images

Berlin prendra 408 familles en plus des 150 mineurs non accompagnés déjà annoncés après le feu de camp de Moria.

Par

Actualisé

L'Allemagne accueillera plus de 1500 réfugiés bloqués sur les îles grecques en plus d'au moins 100 mineurs non accompagnés du camp de Moria incendié, a annoncé mardi le gouvernement.

La semaine dernière, le ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer, a déclaré que 10 pays de l'UE accueilleraient 400 enfants réfugiés isolés de l'île de Lesbos après que des incendies aient rasé l'établissement surpeuplé, l'Allemagne en prenant 150. Mais de nombreux politiciens allemands, y compris au sein du parti conservateur de la chancelière Angela Merkel et de ses partenaires de la coalition social-démocrate (SPD), ont appelé le pays à faire plus.

Le vice-chancelier Olaf Scholz, social-démocrate, a déclaré que les partis au pouvoir avaient convenu que l'Allemagne accueillerait 408 familles de réfugiés – 1 553 personnes – de plusieurs îles grecques.

Ces réfugiés ont déjà terminé la procédure d'asile en Grèce et ont reçu le statut de protection, selon au porte-parole du gouvernement Steffen Seibert. L'Allemagne les prendra en plus des 150 mineurs de Lesbos.

Seibert a déclaré que l'Allemagne était en train de relocaliser 2750 personnes des îles grecques au total, un nombre composé des 408 familles, 150 mineurs ainsi que 53 mineurs et « 243 enfants nécessitant un traitement et leurs familles principales » que Berlin a accepté de prendre de l'avance sur l'incendie de la Moria. Dans cette dernière catégorie, il y a au moins 1000 personnes, dont plus de 500 sont déjà en Allemagne, a déclaré Seibert.

Des législateurs de haut rang, tels que le candidat à la chancelière de la CDU Norbert Röttgen et la co-dirigeante du SPD, Saskia Esken, avaient demandé à l'Allemagne d'accueillir plusieurs milliers de réfugiés après la destruction de la Moria.

À Lesbos, plus de 12 000 résidents du camp se sont retrouvés sans abri après l'incendie de la semaine dernière. Au total, quelque 30 000 migrants et réfugiés se trouvent actuellement sur les îles grecques.