La Turquie inculpe 20 Saoudiens pour le meurtre de Khashoggi

La Turquie inculpe 20 Saoudiens pour le meurtre de Khashoggi

26 mars 2020 0 Par Village FSE

Les procureurs turcs ont déclaré avoir officiellement inculpé deux anciens collaborateurs du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman et 18 autres ressortissants saoudiens pour le meurtre horrible du journaliste Jamal Khashoggi en 2018.

Le parquet d'Istanbul a déclaré avoir achevé son enquête sur le meurtre de Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul et inculper 20 suspects.

Le meurtre de Khashoggi, un chroniqueur du Washington Post, a provoqué l'indignation internationale et a gravement terni la réputation du prince Mohammed bin Salman. La CIA a par la suite conclu que le prince héritier avait personnellement ordonné le meurtre, affirmant qu'une affaire aussi médiatisée n'aurait pas pu se produire sans son approbation.

Les anciens conseillers du prince, Saud al-Qahtani et Ahmed al-Asiri, sont accusés d’avoir «incité à un meurtre prémédité dans l’intention de (provoquer) des tourments par un instinct diabolique». L'acte d'accusation prévoit également des peines de prison à perpétuité pour 18 autres ressortissants saoudiens accusés d'avoir commis «un meurtre prémédité avec l'intention de tourmenter par des instincts diaboliques».

Tous les suspects ont cependant quitté la Turquie et l'Arabie saoudite a rejeté les appels turcs à leur retour pour un procès en Turquie. Il ne ressort pas immédiatement de la déclaration si les suspects seront jugés par contumace.

En décembre, un tribunal saoudien a condamné à mort cinq hommes pour «avoir commis et participé directement» au meurtre, mais le tribunal a exonéré le prince héritier d'avoir eu la main ou la connaissance préalable du meurtre. Le prince héritier a dénoncé son implication: «Mais je prends l'entière responsabilité en tant que dirigeant en Arabie saoudite, d'autant plus qu'il a été commis par des personnes travaillant pour le gouvernement saoudien», a-t-il déclaré.