La présidence allemande de l'UE lance cette semaine

La présidence allemande de l'UE lance cette semaine

29 juin 2020 0 Par Village FSE

Dimanche (28 juin), les électeurs polonais ont voté au premier tour des élections présidentielles – lors de la première grande élection dans un pays de l'UE depuis l'épidémie de coronavirus.

Le scrutin devait initialement se tenir au début du mois de mai, mais a été annulé avec seulement quatre jours à faire après que le parti au pouvoir, le Parti de la justice et de la justice (PiS), eut abandonné une tentative de faire passer un vote par correspondance très controversé.

Le vote passera très probablement à un second tour le 12 juillet, car ni l'actuel président Andrej Duda, allié indépendant du parti nationaliste PiS, ni le candidat de l'opposition Rafal Trzaskowski, l'actuel maire de Varsovie, ne devraient remporter la victoire à la majorité absolue. premier tour.

Duda, dont le mandat était axé sur des mesures PiS controversées qui ont créé une rupture avec l'UE, a mené une campagne contre la communauté LBGTI, affirmant qu'il ne s'agissait pas de personnes mais d'une « idéologie » pire que le communisme.

Trzaskowski a exploité un mécontentement croissant à propos du conflit perpétuel de la Pologne avec l'UE et des inquiétudes concernant la récession économique imminente.

Prise de contrôle allemande

L'Allemagne devrait prendre la présidence tournante de l'UE mercredi 1er juillet.

Il aura beaucoup de dossiers lourds sur sa table: trier les dossiers législatifs pour le budget à long terme – si et quand les dirigeants de l'UE parviendront à un accord à ce sujet – et gérer les dossiers sur le fonds de relance.

Les diplomates allemands auront également les mains pleines pour faire des compromis sur les questions numériques et vertes, et ils devront également gérer les mines terrestres politiques du prochain paquet migratoire de la Commission européenne.

L'Allemagne sera également le fer de lance de la Conférence sur l'avenir de l'Europe, car les négociations peuvent désormais commencer entre les institutions de l'UE sur le format exact et les conséquences de l'exercice de réforme.

La Commission et le gouvernement allemand auront une réunion conjointe jeudi 2 juillet, suivie d'une conférence de presse conjointe de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen et de la chancelière allemande Angela Merkel.

Action du Parlement

Lundi (29 juin), les députés de la commission des libertés civiles du Parlement entendront le commissaire Didier Reynders et d'autres sur un mécanisme européen sur la démocratie, l'État de droit et les droits fondamentaux.

Les députés ont poussé la commission à faire davantage pour surveiller régulièrement l'évolution de l'état de droit dans les États membres.

Le même jour, les députés de la commission économique écouteront le candidat du directeur exécutif de l'Autorité bancaire européenne, François-Louis Michaud – et voteront jeudi pour confirmer ou rejeter le candidat. Les députés avaient précédemment rejeté Gerry Cross pour le poste.

Mardi, les députés européens du budget et le président du Parlement, David Sassoli, discuteront du budget à long terme de l'UE et du paquet de relance avant la réunion des dirigeants européens mi-juillet. Le Parlement doit également approuver tout compromis issu du sommet.

Appel vidéo

Mardi, lors de la vidéoconférence des dirigeants sud-coréens et européens, le président du Conseil de l'UE, Charles Michel, von der Leyen, et le président coréen Jae-in Moon discuteront de la pandémie de Covid-19.

Le même jour, l'UE et l'ONU organiseront la quatrième conférence de Bruxelles sur « Soutenir l'avenir de la Syrie et de la région » – en soutien à la Syrie, qui entre maintenant dans sa dixième année de guerre.