La France va lever la plupart des restrictions sur les coronavirus à partir du 2 juin – POLITICO

La France va lever la plupart des restrictions sur les coronavirus à partir du 2 juin – POLITICO

29 mai 2020 0 Par Village FSE

Les mesures de verrouillage seront encore assouplies en France à partir du mardi 2 juin | Bertrand Guay / AFP via Getty Images

« La liberté redeviendra enfin la règle », a déclaré le Premier ministre.

Par

Mise à jour

PARIS – La liberté est de retour en France, selon le Premier ministre Edouard Philippe.

« La liberté redeviendra enfin la règle et interdira l'exception », a déclaré Philippe lors d'une conférence de presse jeudi soir alors qu'il annonçait les détails de la deuxième phase de déconfinement de la fermeture du coronavirus qui débutera mardi.

Les cafés, bars et restaurants à travers le pays seront autorisés à rouvrir les sièges à l'intérieur, à l'exception de la région parisienne où le virus continue de circuler à un niveau légèrement supérieur. Dans la capitale, les locaux ne pourront ouvrir que des terrasses extérieures, comme c'est également le cas pour les territoires d'outre-mer de Mayotte et de la Guyane.

Les parcs et jardins publics rouvriront ce week-end, et les musées, monuments historiques et plages rouvriront à partir de mardi, bien que les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits. Toutes les écoles rouvriront également progressivement à partir de mardi.

Les gens pourront parcourir plus de 100 kilomètres en France et les déplacements en Europe seront autorisés à partir du 15 juin – même si une exigence de quarantaine réciproque s'appliquera toujours à certains pays.

Une position européenne commune sur les voyages en provenance de l'extérieur de l'UE devrait être atteinte «d'ici le 15 juin», selon Philippe.

L'assouplissement de la plupart des restrictions restantes est possible parce que «les résultats sont bons du point de vue de la santé», a déclaré Philippe, tout en rappelant aux gens la nécessité de maintenir la distance sociale et de rester vigilants. Moins de 2 000 personnes se trouvent dans les services d'urgence, contre plus de 7 000 au plus fort de l'épidémie.

« Nous sommes en meilleure forme que nous ne l'espérions », a déclaré Philippe. « C'est principalement le fruit de votre sens civique rigoureux et du respect des instructions. »

Le pire de la crise sanitaire semblant terminé pour le moment, les premiers signes de la crise économique commencent à apparaître. Plus de 800 000 personnes se sont déclarées au chômage entre mars et avril, selon Philippe.

Une troisième phase de déconfinement devrait être annoncée le 22 juin, date de la réouverture des cinémas. Les sports d'équipe sont interdits et les boîtes de nuit restent fermées jusque-là.