La Commission signe un deuxième accord sur le vaccin contre le coronavirus avec Sanofi-GSK – POLITICO

La Commission signe un deuxième accord sur le vaccin contre le coronavirus avec Sanofi-GSK – POLITICO

18 septembre 2020 0 Par Village FSE

Un scientifique recherche un remède contre le COVID-19 dans un laboratoire en France | Jeff Pachoud / AFP via Getty Images

L'accord permet aux pays de l'UE d'acheter jusqu'à 300 millions de doses du vaccin candidat.

Par

Actualisé

La Commission européenne a annoncé vendredi qu'elle avait conclu son deuxième contrat pour un éventuel vaccin contre le coronavirus, cette fois avec le fabricant français de médicaments Sanofi et le britannique GlaxoSmithKline, à la suite d'un accord similaire avec AstraZeneca.

L'accord permet aux pays de l'UE d'acheter jusqu'à 300 millions de doses du vaccin candidat qui est développé conjointement par les deux sociétés. Le tir fait actuellement l'objet d'une étude de phase 1/2 et devrait entrer dans un essai clinique de phase 3 d'ici la fin de 2020, a déclaré la Commission dans sa déclaration publique. En cas de succès, le vaccin pourrait devenir disponible dans la seconde moitié de 2021, a ajouté la Commission.

Dans l'annonce, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a promis que d'autres accords avec d'autres entreprises « seront bientôt conclus », dans le but de constituer un portefeuille de « vaccins prometteurs, basés sur divers types de technologies, augmentant nos chances de trouver un remède contre le virus. « 

La Commission n'a pas divulgué les conditions financières de l'accord, mais a déclaré que l'accord serait financé par l'instrument de soutien d'urgence.

« En collaboration avec les États membres et l'Agence européenne des médicaments, la Commission utilisera les flexibilités existantes pour accélérer l'autorisation et la disponibilité des vaccins efficaces contre le COVID-19 », a-t-il écrit, ajoutant que les processus réglementaires « seront flexibles mais resteront solides ».

Outre les contrats avec AstraZeneca et Sanofi-GSK, la Commission a achevé des entretiens exploratoires avec BioNTech-Pfizer, Johnson & Johnson, CureVac et Moderna.