Europol met en garde contre l'augmentation des abus d'enfants en ligne

Europol met en garde contre l'augmentation des abus d'enfants en ligne

21 mai 2020 0 Par Village FSE

Europol a mis en garde contre la multiplication des cas de maltraitance d'enfants en ligne pendant la pandémie de coronavirus, craignant que ce nombre ne continue d'augmenter lorsque les écoles rouvriront et que le suivi des enseignants reprendra.

« Ce qui est le plus inquiétant, c'est l'augmentation de l'activité en ligne de ceux qui recherchent du matériel pédopornographique », a déclaré Catherine De Bolle, chef de l'agence de police européenne.

S'adressant à la commission des libertés civiles du Parlement mardi, M. de Bolle a qualifié la montée du nombre de cas de maltraitance d'enfants en ligne comme étant l'aspect « le plus inquiétant » de la criminalité que la pandémie ait provoquée.

L'augmentation des activités pédophiles a été mise en évidence par les autorités nationales chargées de l'application des lois des États membres de l'UE27 qui ont enregistré un accès accru aux sites Web illégaux, ainsi qu'une augmentation des appels dans les lignes directes pour signaler les abus et pour l'échange de contenu illégal dans l'obscurité. la toile.

De Bolle a soutenu que les enfants ayant recours à la scolarité en ligne en raison des mesures de verrouillage, de nombreuses applications éducatives en ligne sont moins sécurisées, exposant les enfants au Web et les délinquants potentiels.

« Nous nous attendons à avoir davantage et une meilleure vision de la situation lorsque les enfants pourront retourner à l'école et qu'ils auront la possibilité de parler aux enseignants », a déclaré le directeur d'Europol aux députés.