Emmanuel Macron se rendra à Beyrouth après l'explosion massive du port – POLITICO

Emmanuel Macron se rendra à Beyrouth après l'explosion massive du port – POLITICO

5 août 2020 0 Par Village FSE

Président français Emmanuel Macron | Ludovic Marin / AFP via Getty Images

PARIS – Le président français Emmanuel Macron se rendra jeudi à Beyrouth pour offrir une aide européenne après l'énorme explosion qui a tué au moins 100 personnes et en a blessé des milliers d'autres dans la capitale libanaise.

Macron rencontrera le président libanais Michel Aoun, le Premier ministre Hassan Diab et d'autres hauts fonctionnaires, a déclaré un responsable de l'Elysée.

Jusqu'à 300 000 Libanais se sont retrouvés sans abri par l'explosion de mardi dans la zone portuaire de la ville, qui abritait des matériaux hautement explosifs. Le coût des dégâts varie entre 3 et 5 milliards de dollars, a déclaré à l'AFP le gouverneur de Beyrouth, Marwan Abboud. Le Liban souffre déjà d'une grave ralentissement économique et l'impact de la pandémie de coronavirus, le laissant mal équipé pour faire face à la catastrophe.

Trois avions ont déjà quitté Paris avec 25 tonnes de fournitures médicales et d'aide humanitaire, et les ministres se réuniront cet après-midi pour coordonner l'aide française que Macron promis mardi dans un tweet.

«La France est aux côtés du Liban. Toujours. L'aide et les ressources françaises sont en route là-bas », at-il m'a dit.

Dans la capitale française, la tour Eiffel éteindra ses lumières ce soir en solidarité avec le Liban, la maire de la ville Anne Hidalgo tweeté, tandis que le Paris ville et Région enverra des fonds pour aider Beyrouth.

Assistance européenne

Janez Lenarčič, commissaire européen chargé de la gestion des crises, a exprimé son « choc et sa tristesse » face à la catastrophe. Il a annoncé que l'UE coordonnerait le déploiement de plus de 100 pompiers formés et équipés pour travailler avec les autorités libanaises. République tchèque, France, Allemagne, Pays-Bas, Grèce, Pologne et République tchèque ont confirmé leur participation et d'autres devraient se joindre.

« En cette période difficile, l'Union européenne offre son plein soutien au peuple libanais », a déclaré Lenarčič.

La Commission a également activé son système d'intervention d'urgence par satellite, promettant une cartographie détaillée de la zone de l'explosion pour déterminer l'ampleur de la destruction. L’imagerie des satellites Sentinel dans le cadre du programme Copernicus de l’UE est généralement utilisée pour surveiller les inondations et les incendies de forêt.

« Dans un esprit de solidarité, nous ferons tout notre possible pour aider le peuple libanais à surmonter cette tragédie », a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel tweeté mercredi après avoir parlé avec le président libanais.

D'autres dirigeants à travers le bloc ont également exprimé leurs condoléances et offert un soutien individuel au pays.

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que les autorités libanaises «peuvent compter sur l'aide et le soutien du gouvernement fédéral» dans une note à Diab, avec une équipe de 47 experts en recherche et sauvetage de l'agence nationale d'intervention en cas de catastrophe en cours de déploiement.

La Grèce a envoyé une équipe spéciale de secours en cas de catastrophe après que le Liban a déposé une demande par le biais du mécanisme de protection civile de l'UE. L'équipe est accompagnée du vice-ministre des Affaires étrangères Kostas Fragogiannis, tandis que le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a déclaré que le pays était prêt à envoyer une aide supplémentaire si nécessaire.

L’Italie, quant à elle, a offert l’aide de ses forces servant dans la mission des Nations Unies.

« L'Italie est proche des amis libanais en ce moment tragique. Nos pensées vont aux familles des victimes, auxquelles nous exprimons nos sincères condoléances, et aux personnes blessées, auxquelles nous souhaitons un prompt rétablissement », a déclaré le Ministre des affaires étrangères Luigi Di Maio tweeté.

Nektaria Stamouli a contribué au reportage.