Combattre le COVID-19 doit être notre répétition pour lutter contre le changement climatique

Combattre le COVID-19 doit être notre répétition pour lutter contre le changement climatique

18 septembre 2020 0 Par Village FSE

La pandémie de coronavirus est une tragédie humaine et elle n'a peut-être pas encore atteint son apogée. Beaucoup d'entre nous ont perdu des êtres chers; d'innombrables familles ont été déchirées par les quarantaines et les verrouillages; et à mesure que les retombées économiques se répandent, des millions de moyens de subsistance ont été supprimés. Lutter contre la propagation du COVID-19 est une nécessité absolue, mais il existe un danger très réel que notre lutte pour contenir le virus nous détourne de nous attaquer à un problème plus vaste et beaucoup plus existentiel pour l'humanité: le changement climatique. Pire encore, cette pandémie se transforme en un test de résistance mondial qui pourrait créer un monde qui sera moins durable par conception; au cours des derniers mois, nous avons déjà connu une montée du nationalisme et du protectionnisme, ainsi que la rupture délibérée des chaînes d'approvisionnement.

Il ne doit pas en être ainsi. Nous croyons que notre monde peut sauver une énorme opportunité de cette crise.

Cela n’est possible, cependant, que si nous n’essayons pas de «reconstruire l’ancienne normale», avec toutes les structures défaillantes du passé. Au lieu de cela, nous devons transformer la reprise post-pandémique en une réinitialisation économique et en faire le modèle d'un avenir durable. Ce n'est qu'alors que nous pourrons éviter l'inévitable lassitude liée à la crise qui nous frappera tous une fois que nous sortirons de la pandémie.

Au cours des derniers mois, la société humaine a fait preuve d'une extraordinaire résilience; les gens ont collaboré d'une manière que nous n'avions jamais vue auparavant. À travers les frontières, les scientifiques et les prestataires de soins de santé ont constamment partagé des informations pour comprendre le virus et trouver de meilleures façons de traiter les patients atteints de COVID-19. Dans les entreprises, grandes et petites, la transformation numérique a été accélérée pour se produire en quelques jours et non en des années; les employés travaillent désormais virtuellement ensemble avec une facilité que peu de gens auraient cru possible. Et les gouvernements de toute l'Union européenne se sont ralliés et se préparent maintenant à la reprise économique.

Cela peut sembler cynique, mais nous ne devons pas laisser le choc économique du COVID-19 se perdre. Il s'agit d'une occasion unique de repenser la façon dont nous investissons dans notre avenir. Nous devons redéfinir les priorités et convenir d'engagements clairs qui nous permettront d'atteindre les deux: récupérer du COVID-19 et créer une économie plus durable et résiliente.

La collaboration sera la clé pour y parvenir.

Avant même le COVID-19, la Commission européenne avait identifié le Green Deal européen comme l’un des piliers de la stratégie de croissance de l’Europe. L’Europe devra peut-être repenser et étendre ce pacte vert européen pour l’adapter à un monde post-pandémique, mais avec la stratégie numérique de la Commission, il nous permettra de créer un système plus résilient qui nous aidera à surmonter les futures tempêtes. Nous avons besoin que les gouvernements européens comprennent l'opportunité qui se présente et collaborent ensuite pour la saisir.

La société civile – des organisations non gouvernementales et des militants à chaque citoyen – aura un rôle crucial à jouer. Si la société ne partage pas cette vision, si les modèles durables ne gagnent pas en confiance et en crédibilité, alors de nouvelles approches durables auront du mal à gagner du terrain.

Enfin et surtout, les entreprises ont leur rôle à jouer. Nous quatre – aux côtés de 380 collègues directeurs généraux – soutenons l'appel à l'action pour une Europe durable. En travaillant avec CSR Europe, nous voulons faire plus que publier des déclarations. Nous savons que l'Europe a besoin d'une révolution carbone et l'électrification des utilisations finales de l'énergie (par exemple les transports) sera un élément clé de cette décarbonation. Cependant, nous devons viser plus grand: nous devons faire de la durabilité un modèle commercial courant. Encore une fois, la collaboration sera la clé. Nous appelons les chefs d'entreprise, les fédérations industrielles et les décideurs politiques de l'UE à s'associer à nous pour un pacte européen pour une industrie durable.

Notre objectif: faire en sorte que l'Europe atteigne ses contributions aux objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour y parvenir, nous devons combler les silos économiques de l'Union européenne – au-delà des frontières, des industries et des chaînes de valeur. Cela peut être fait et cela doit être fait. Le COVID-19 nous a montré qu'à moins de coopérer, nous ne pouvons pas fonctionner. La société cesse d'exister.

Nous savons que notre modèle économique doit changer. Il appartient maintenant à l'Europe de mener ce changement – ou de rattraper pour toujours.