Air France supprimera 1500 emplois d'ici 2022: sources – EURACTIV.fr

Air France supprimera 1500 emplois d'ici 2022: sources – EURACTIV.fr

1 mars 2020 0 Par Village FSE

Air France devrait supprimer 1 500 emplois, principalement du personnel au sol, d'ici la fin de 2022, ont indiqué des sources syndicales à l'AFP jeudi 27 février, bien que la société ait insisté sur le fait que les pourparlers avec les représentants du travail n'étaient pas encore terminés.

Les syndicats ont déclaré que la compagnie aérienne les avait informés qu'elle éviterait les licenciements forcés et que les réductions proviendraient de l'attrition naturelle, principalement des services de soutien tels que les ressources humaines et la logistique.

Le site Web de la société indique qu'elle comptait près de 45000 employés en 2018 – 29000 employés au sol, 11800 agents de bord et 3800 pilotes.

Selon les documents que l'entreprise a présentés lors des négociations et vus par l'AFP, les effectifs passeront de 41230 postes fin 2019 à 39720 postes fin 2022, soit une baisse de 1510 postes.

Au cours de la même période, quelque 3 800 personnes devraient quitter organiquement, soit par la retraite, le décès, la démission ou le licenciement.

Contactée par l'AFP, Air France a déclaré qu'elle ne confirmerait pas les chiffres car «des discussions sont toujours en cours» avec les syndicats.

« S'il y a des changements dans les effectifs, ils résulteront exclusivement de départs naturels, sans aucun départ forcé », a déclaré un porte-parole, ajoutant que l'entreprise continuerait d'embaucher dans certains postes.

Plus tôt jeudi, Air France a déclaré qu'elle prenait des mesures de réduction des coûts, y compris un gel partiel des embauches, pour compenser l'impact de l'épidémie de coronavirus sur le secteur des voyages.

L'effet sur le trafic passagers des compagnies aériennes du virus COVID-19 « a fortement augmenté depuis la semaine dernière, avec des annulations non seulement vers la Chine et l'Asie, mais vers des destinations sur l'ensemble de notre réseau », a déclaré le directeur financier d'Air France, Steven Zaat, dans une lettre adressée aux managers. par l'AFP.

Air France, sa compagnie aérienne partenaire KLM et d'autres ont suspendu la plupart sinon la totalité des vols à destination de la Chine, l'épicentre de l'épidémie de coronavirus qui a tué plus de 2 700 personnes et infecté plus de 80 000.

La semaine dernière, l'International Air Transport Association a déclaré qu'elle estimait que les compagnies aériennes opérant dans la région Asie-Pacifique devraient perdre un total de 27,8 milliards de dollars de revenus cette année en raison de la crise des coronavirus.