Action locale pour des objectifs mondiaux – EURACTIV.fr

Action locale pour des objectifs mondiaux – EURACTIV.fr

15 juillet 2020 0 Par Village FSE

Les autorités du monde entier placent l'Objectif de développement durable des Nations Unies au cœur de leur programme mais inclure les gouvernements locaux dans leur mise en œuvre est la clé du succès, écrit Tine Soens.

Tine Soens est le deuxième plus jeune membre du conseil municipal de Courtrai en Belgique, membre de la commission politique de l'Association des villes et communes flamandes (VVSG) pour les affaires internationales. Elle est aussi la PLATFORMA et CCRE porte-parole sur l'Agenda 2030. Elle a écrit la préface de la toute nouvelle étude de PLATFORMA & CCRE « Le Programme 2030 vu par les associations de gouvernements locaux et régionaux».

Partout dans le monde, le Programme 2030 et ses 17 objectifs de développement durable (ODD) retiennent de plus en plus l'attention. De plus en plus de gouvernements, d'entreprises, d'écoles, d'instituts de recherche et d'organisations de la société civile utilisent l'Agenda 2030 pour guider leurs politiques et leurs actions.

De plus, les citoyens font leur part et poussent les secteurs public et privé à faire mieux.

En tant que gouvernement le plus proche des citoyens, les gouvernements locaux sont essentiels à la mise en œuvre du Programme 2030. Sans eux, il est tout simplement impossible de réaliser les ODD. Les 17 objectifs de développement durable sont liés aux responsabilités essentielles des gouvernements locaux.

Les collectivités locales et régionales du monde entier sont confrontées aux mêmes défis et poursuivent les mêmes objectifs. Ils ont constamment revendiqué leur place sur la scène internationale, à la fois par des paroles et des actions.

Les choses évoluent rapidement au niveau local. En Flandre (Belgique) par exemple, 60% de toutes les communes ont utilisé les ODD dans leurs nouveaux plans politiques pluriannuels (2020-2025). Dans ma propre ville natale de Courtrai, nous avons lié les ODD à nos nouveaux plans politiques et à des actions concrètes.

Par exemple, nous avons installé une immense zone cyclable où les cyclistes ont priorité sur les voitures (ODD 11), nous avons nommé un coach de jardin pour rendre nos jardins (privés) plus verts et plus durables (ODD 15) et bien sûr nous avons une pauvreté concrète plan de réduction pour ne laisser personne de côté (ODD 1).

Grâce au Programme 2030, les défis mondiaux et la justice internationale atteignent un tout nouveau public au sein de la municipalité et sont abordés de manière stratégique.

Les ODD servent en outre de langage commun pour initier et renforcer les partenariats multi-acteurs, ils conduisent à un travail plus intégré au sein de l'administration municipale et donnent une impulsion à l'élaboration de politiques basées sur les données.

Mais nous n'y sommes pas encore! Alors que nous entrons dans la décennie d’action, nous devons nous engager dans une transition plus profonde et ambitieuse vers le développement durable. La crise COVID-19 et ses conséquences l'ont clairement montré.

Bien que la pandémie soit principalement une crise sanitaire (ODD 3), elle affecte tous les aspects de la vie. Cela nous rappelle l'importance de la durabilité et de ne laisser personne de côté. Il met en évidence les liens – mais aussi les compromis – entre les dimensions sociales, environnementales et économiques du développement durable.

L'approche politique de cette crise, et des futures, doit donc être durable, avec les gouvernements locaux dans le rôle principal et avec une attention à la justice internationale.

La crise actuelle et l'avenir incertain sont un appel à l'action. Chaque joueur du monde doit agir maintenant. N'ayez pas peur de sauter le pas! Notre génération de politiciens, de fonctionnaires et de citoyens est la génération qui doit inverser la tendance.

Nous ne pouvons pas le faire seuls. Nous avons besoin de solidarité et de coopération au sein des pays et des gouvernements locaux et entre eux, ainsi qu'avec le secteur privé, la société civile et les établissements d'enseignement et de recherche.

Il s'agit également d'un appel à l'action envers les Nations Unies, les institutions européennes et les gouvernements nationaux. Le développement durable ne peut être atteint sans la participation active des gouvernements locaux.

Par conséquent, donnez-nous non seulement une voix, mais aussi une place réelle à la table de décision.